Je vous avais parlé des autoportraits que je commets à certaines heures de ma vie. Aujourd’hui ce n’était pas le sujet, je voulais peindre des lecteurs, j’ai pris pas mal de photos de lecteurs-lectrices sur les berges de la Seine, dans les musées, etc, c’est en recherchant ces photos qui devaient inspirer mon dessein que je suis tombée sur ces autoportraits. La lumière est une sacrée coquine, une maquilleuse hors pair et quand vous y ajoutez un temps de pose photographique, vous obtenez parfois des photos rigolotes. Pour ce qui est des mots dans l’image, fut un temps où je voulais concilier les deux, vous connaissez la chanson « j’ai deux amouuuurs », pour moi c’était les mots et l’image et je voulais absolument les enchevêtrer, ainsi j’avais créé les graphichores, qui se voulaient être une danse des mots en l’image.

autoportraitsmélimélopf

Publicités