Il y avait Bonomeville, dont se souviendront ceux qui m’ont connue dans une autre ‘vy. C’était une sorte de grande fresque que je faisais à l’époque où j’utilisais la tablette numérique.

J’ai, depuis, abandonné tablette et stylet pour me rabattre sur le papier et crayon.

Nous voici ci-dessous dans un monde dérivé, avant après dedans, peu importe, c’est pareil. Seul le nom m’échappe encore.

Toujours est-il que j’ai envie de retourner dans ce monde depuis un petit bout de temps. Alors, c’est décidé, je m’y remets crayon en main sur feuille de papier technique ou bristol (pour la blancheur et pour le côté lisse, glissant et rigide).

0814B_112

dessin au crayon et encre – août 2014 – 29,7 x 42

Publicités