Les mots humides au bord des lèvres il hésitait. Elle venait de lui dire. Venait de l’étourdir. De cette voix convaincue qui résonnait encore à son oreille. Lui prédire qu’ils mêleraient leurs encres avant la fin des jours. Les lèvres frémissant sur les mots submergés il balbutiait vers elle un point de suspension dans le jouir à venir. Elle et ses mots voraces effrontée obstinée à le mettre à nu épuiser ses réticences border ses doutes de flammèches de désir d’elle le guidait l’entrainait le poussait vers l’inéluctable. Attendait-il un répit un décalage du temps une pose détente des sens dilatés offerts aux élans de ses ardeurs confuses ? Les lèvres entrouvertes poudrées des vertiges de l’autre le corps au bout des doigts de l’autre la peau épuisée de promesses en l’autre il aspirait. En lui s’ancrant d’un baiser abyssal elle le chavire aux confins des consciences unissant leurs impertinences aux résonances de leurs corps versifiés.
scansionpfdessin – 2011
Publicités