Je préparais doucement un article sur ces petits objets de papier que je compose depuis quelques années, parce qu’ils comptent autant pour moi que mes photos ou que mes textes. Y avait rien de pressé, je pensais bientôt en fabriquer un autre, peut-être y ranger les meilleurs pages de mon blog dedans… quelque chose de très sage… mais là, ce que je viens de voir tout à l’heure et qui m’a rendu toute frétillante d’enthousiasme ne me laisse plus le choix. Demain ou après-demain, je vous ferai part de ce qui va encore développer un élan de mégalo en moi. Et d’amour, forcément d’amour, peut-on bien faire sans amour ? C’te question ! Mais chaque chose en son temps.

Voilà donc mes livres-objets, livres-mémoire, livres-témoins. J’y mets mes photos d’expo et de vie, mes dessins, quelques desseins aussi, les livres les films que je dévorais comme des fraises tagada, mes mots très peu fictionnels (là, il faut quand même reconnaitre qu’une correspondance email quotidienne ou presque durant plusieurs années aide à retenir les confidences, les moindres rigolades, les découvertes digne d’Archimède, les projets, rêves et papotages divers. Je remercie mon ami B. au passage sans qui ces livres ne seraient que des livres d’images puisque je suis incapable d’écrire un journal intime, mes mots de vie n’existant que s’ils ricochent sur d’autres mots, on verra bien si tu lis mon blog, tiens, tu me diras ça vendredi.).

J’avais beaucoup de matière à y glisser dans ces livres et j’en ai encore, ce qui m’a un peu fait oublier l’originalité que je voulais leur donner. Bien sûr, on y trouve quelques fenêtres quelques surprises, mais il n’y a guère que le pavé à plat sur la table, première photo du second rang, qui se déploie sur toute la surface de la table tel un labyrinthe comme le montre les trois premières photos. Je vous dis pas la dextérité qu’il faut acquérir pour le remettre sous sa forme cubique. Des idées c’est pas ce qui manque, ………….. oh mais quand je vous montrerai ce que j’ai vu aujourd’hui, vous comprendrez que j’ai été touchée de plein fouet par un désir de…

livresc

Publicités