L’univers fantastique de François Schuiten et Benoït Peeters, respectivement dessinateur et scénariste des BD Les cités obscures et Revoir Paris, est propice à l’exposition que nous propose le musée des Arts et Métiers. C’est à travers un parcours jonché d’objets sortis d’un autre siècle que le spectateur se prend à voyager hors du temps présent. Ces machines à dessiner (qu’il f1016machineperspective19aut dessiner, comme le scaphandre de grande profondeur datant du XIXème siècle, photo qui ouvre cet article) se mêlent aux machines à dessiner (qui servent à dessiner) comme, ci-contre, cette machine à étudier la perspective.

François Schuiten en a imaginé le concept « comment on passe de l’objet dans la tête à l’objet sur le papier et inversement comment on passe de l’objet observé à l’objet sur la table à dessin » et ce sont ses tables sur lesquelles sont visibles ses dessins. Quant aux machines, elles sortent des réserves du musée.1016machtabledessin108

Une belle scénographie fait émerger les objets de l’obscurité donnant à la visite une atmosphère de mystère, de secret révélé, de voyage temporel, d’intimité chaleureuse. Dans la  salle du fond, une invitation à dessiner est offerte au visiteur (un crayon lui aura été remis à l’entrée du musée), le papier est à disposition, les objets modèles sont en place, il n’y a plus qu’à s’asseoir et laisser l’imagination guider le crayon.

1016machininvitadessin83

Une belle ambiance onirique, Jules Verne n’est pas loin. Des planches des Cités obscures et de Revoir Paris sont exposées et donnent envie de lire les BD (surtout celles de Revoir Paris où on reconnaît le Centre Pompidou, les Halles de Baltard reconstituées, le musée des Arts et Métiers, etc). Un automate semble tout droit sorti de la BD. Au fond de la salle, un film montre le dessinateur en pleine séance de travail avec le scénariste. Entrez dans l’album et suivez-moi…

Si vous aimez le dessin, si la beauté des machines vous émerveille, si vous êtes curieux, l’exposition Machines à dessiner au musée des Arts et Métiers vous ravira que vous soyez petits ou grands. Elle est à voir jusqu’au 26 février 2017. En cliquant sur le lien de l’exposition, vous pourrez voir une vidéo de présentation et une vidéo montrant François Schuiten créer l’affiche de l’exposition.

Et jusqu’au 15 janvier, sur présentation de votre billet de l’exposition « Machines à dessiner », vous bénéficiez d’une réduction sur l’exposition Hergé au Grand Palais (et réciproquement).

 

Publicités